Importation fichier topos

Nous avons récemment ajouté la possibilité d’importer des fichiers de formes topos dans PowerCADD dans la version de développement de WildTools. C’est un ajout important à PowerCADD parce que les fichiers topos sont souvent difficiles à obtenir dans un programme de CAO.

Le fichier de formes ESRI, ou simplement fichier de formes topo, est un format de données vectorielles géospatiales pour système d’information géographique (SIG). Les fichiers de formes sont simples car ils stockent des types de données géométriques primitives de points, lignes et polygones. Les fichiers de formes sont en fait un ensemble de plusieurs fichiers, trois sont obligatoires, mais seuls les fichiers .shp sont importés ici. Les autres fichiers comprennent des informations telles que les noms de rues, de la population et d’autres attributs, mais ceux-ci ne sont pas importés ici.

Les fichiers sont stockés dans un système de coordonnées qui spécifie les valeurs unitaires et emplacement de l’origine du système, qui sont stockées dans le fichier .prj qui est un simple fichier texte. Les fichiers de formes de l’un système de coordonnées peuvent et doivent être importés ensemble afin qu’ils restent en relation de l’un à l’autre.

Avant d’essayer d’importer un fichier de formes, vous devez d’abord déterminer si les unités dans le fichier sont en pieds ou en mètres. Si ils sont en pieds, définissez les unités de dimension du dessin PowerCADD à décimaux. L’importateur de fichiers de formes regarde simplement pour voir si les unités de dimensions sont métriques ou impérial.

Les fichiers de formes couvrent toujours de très grandes surfaces de sorte que les objets seront beaucoup trop volumineux pour tenir sur un dessin PowerCADD. Lorsque vous importez les objets pour la première fois, les objets seront placés dans un seul groupe sur un nouveau calque avec une échelle de mesure.

Pour importer les fichiers de formes, choisissez Importer Shapefiles … dans le menu Fichier PowerCADD, puis faites glisser n’importe quel nombre de fichiers .shp dans la fenêtre.

ShapefileDialog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les images shapefile apparaissent dans la fenêtre, avec un cadre de sélection bleu pour chaque fichier.

Vous pouvez déposer des fichiers individuellement et sur d’autres fichiers pour remplacer les fichiers. Cela vous donne l’occasion d’examiner chaque fichier avant de les regarder tous ensemble.

La fenêtre affiche la largeur et la hauteur.

Au centre est représenté l’échelle nécessaire pour le dessin PowerCADD.

ShapefileButton

 

Le bouton montre quatre choix. Le premier choix est sans mise à l’échelle. Si les images sont trop grandes pour tenir sur le dessin, les fichiers seront réduits si nécessaire pour tenir sur la page et seront placés comme un seul groupe. C’est un mauvais choix, et il sera affiché dans une couleur pourpre parce WildTools est «embarrassé» par votre choix. Toutefois, si elle peut s’adapter, alors il y aura une case verte sur ce bouton.

Les trois autres choix sont pour 60%, 80% et 100% et une échelle sera sélectionnée, cette échelle est montré au-dessus du bouton.

ShapefileDialog2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déplacez la souris dans la fenêtre de l’échantillon, et vous verrez une liste des fichiers. Ceux-ci sont classés avec les plus grandes images en premier, de sorte que vous pouvez zoomer en fermant les plus gros fichiers.

ShapefileDialog3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez sélectionner quels fichiers sont visibles, et vous pouvez mettre en évidence un seul fichier. A l’extrême droite dans la liste des fichiers il y a une échelle qui correspond à votre choix de 60-80-100%.

SpapefileImport

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur le bouton OK pour importer les fichiers qui seront importés dans des calques séparés. L’échelle du dessin aura des changements en mètres, en kilomètres ou en miles, pieds en fonction de la taille des images, et une origine globale sera fixée pour le dessin pour correspondre aux unité de coordonnées du fichier de formes.

A ce moment, l’origine globale n’est pas calculée correctement, mais vous pouvez la régler manuellement vous-même. Il y a un rapport d’importation de calque du fichier de formes créé dans le dessin, avec les boîtes englobantes pour chacun des fichiers. Le premier et le plus grand fichier a les coordonnées de la zone de délimitation en mètres ou en pieds. Vous pouvez utiliser l’outil de référence dans TopoTools pour définir l’origine globale.

Il est important de n’importer qu’un ensemble de fichiers qui sont dans le même système de coordonnées.